05 mai 2010

HP achète Palm

Avec les news qui circulent en ce moment à propos du rachat de Palm par HP, comment peut-on percevoir cette opération ?


Il devenait évident que Palm avait besoin d'un repreneur, ou d'un investisseur capable de renverser la situation qui s'est installée chez Palm alors que le constructeur a connu dans un passé très récent un succès fou.


HP est une machine à cash avec beaucoup de trésorerie. De l'autre côté Palm a un besoin urgent d'argent frais pour mettre au point une gamme de produits à partir de webOS. La gamme de produits qui doit être capable d'emporter un succès dans un marché devenu extrêmement concurrentiel et avec des concurrents capables de se tailler la part du lion (comme par exemple RIM sur le marché des entreprises).

Les dirigeants de Palm ont travaillé chez HP ce qui réduit d'autant les risques et les inquiétudes quant à un clash de culture lors du rachat.

HP a également besoin de renouveler sa gamme de smartphones. Palm est compétent dans ce domaine. HP désire par ailleurs tenir la dragée haute aux nouveaux entrants dans le marché des smartphones que sont ses propres concurrents dans le marché des PC (Dell, Lenovo, Asus et Acer).

Le facteur clef qui peut permettre de maintenir et développer la part de marché de webOS en tant qu'OS sur le marché des smartphones est un budget marketing et publicitaire conséquent. HP est capable d'offrir ce coup de pouce à Palm.

Maintenant HP possède son propre OS pour smartphones, donc n'est plus dépendant de qui que ce soit dans ce domaine. Cela veut dire que webOS va être pérennisé et développé dans le futur. HP apporte désormais la confiance dans le futur qui manquait autour des smartphones Palm. Jusqu'à maintenant, HP, pour le développement de ses smartphones, dépendait de la stratégie de Microsoft dans le développement de Microsoft Mobile. désormais HP peut avoir sa propre stratégie en toute indépendance. Il peut moduler son système webOS, le faire évoluer, le modifier, en fonction de sa propre analyse des segments de marché qu'il veut atteindre sur le marché des smartphones. Analyse qui est également transposable sur le tout nouveau segment des tablet PC qui devient stratégique comme on le voit avec le succès d'Apple avec son iPad.

L'industrialisation de terminaux ultra-mobiles destinés au marché des entreprises nécessite à la fois flexibilité et contrôle afin de manager l'expérience de l'utilisateur de bout en bout. Les terminaux mobiles sont ainsi capables d'obéir aux contraintes à la fois du business (le client) et du réseau, ce qui inclut aussi l'applicatif, la connectique et la sécurité. De plus, l'environnement ainsi créé doit supporter les applications standard présentes nativement ou chargées et déployées via les technologies de cloud computing (HP présente au marché son offre de cloud computing ce mois de mai 2010).

Jusqu'à aujourd'hui, il était très difficile pour HP de répondre directement aux besoins du marché car il n'était qu'un relais pour l'OS propriétaire de Microsoft (Windows Mobile).

Maintenant avec cet atout que représente Palm, HP peut jouer une stratégie d'acteur global sur tous les segments du marché des smartphones.





0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires déposés sur le site sont modérés à priori. Il se peut donc que vous deviez attendre avant de voir apparaître votre commentaire.

 

Agenda

     Connexion Mobile - Infos Éditeur


Copyright © 2007 - 2016 - Tous droits réservés
Logo Connexion Mobile


Contacter l'Éditeur de ce site


A propos

Connexion Mobile Copyright © 2007-2015 This Blog is Designed by Ipietoon