21 octobre 2011

GALILEO : Première mise en orbite

Les deux premiers satellites de la future constellation GALILEO viennent d'être mis en orbite par le lanceur russe SOYOUZ à partir de la Guyane Française. C'est la 1ère fois que le lanceur russe utilise un pas de tir extérieur au territoire de l'ex-URSS. Le territoire de la Guyane Française à l'avantage d'être situé sur une latitude plus proche de l'équateur : cela permet au lanceur d'emporter une charge utile plus importante. Ainsi le lancement de cet après-midi a permi de lancer deux satellites en un seul tir. Le système de navigation Galileo est destiné à s'affranchir du système de navigation GPS qui appartient aux USA.


Les deux premiers satellites destinés au système mondial de navigation Galileo, conçu par l'Europe, ont été mis en orbite par le premier lanceur russe Soyouz à décoller du Port spatial européen en Guyane pour une mission historique. Pour son vol inaugural VS01, conduit par Arianespace, Soyouz a décollé du nouvel ensemble de lancement en Guyane le 21 octobre à 10 h 30 GMT (12 h 30 heure de Paris).


« Ce lancement est lourd de sens pour l'Europe : nous avons mis en orbite les deux premiers satellites du système Galileo, qui permettra à notre continent de tenir un rôle au niveau mondial dans le domaine stratégique, riche en perspectives économiques, de la navigation par satellite », a déclaré Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA. « De plus, ce premier lancement historique de Galileo, système véritablement européen, a été réalisé par la légendaire fusée russe qui a envoyé dans l'espace Spoutnik et Iouri Gagarine et qui va désormais également décoller du Port spatial de l'Europe. Il s'agit donc d'un double événement historique, qui illustre bien les avancées de la coopération : entre l'ESA et la Russie d'une part, avec une contribution de la France d'une importance capitale, mais aussi entre l'ESA et l'Union européenne dans le cadre d'une initiative commune. Ce lancement consolide le rôle central de l'Europe dans la coopération spatiale internationale. Cet événement, nous le devons à l'esprit visionnaire et à l'engagement des Etats membres de l'ESA. »


Un nouveau site a été créé pour Soyouz en Guyane. Exploité par Arianespace, il a pour vocation de renforcer la flexibilité et la compétitivité de la famille des lanceurs européens.

Schema GPS GALILEO

Les deux satellites Galileo lancés par Soyouz font partie de la phase de validation en orbite (IOV) qui a pour objet de tester de façon approfondie les segments spatial, sol et utilisateurs du système Galileo.

Les satellites sont maintenant sous le contrôle d'une équipe mixte réunissant du personnel de l'ESA et de l'Agence spatiale française CNES à Toulouse. Après cette phase initiale, ils seront confiés à SpaceOpal, une coentreprise fondée par le Centre aérospatial allemand DLR et la société italienne Telespazio, qui les soumettra à une période d'essais de 90 jours avant la recette pour la phase IOV.

Le lancement des deux prochains satellites du quatuor IOV de Galileo est prévu pour l'été 2012.


0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires déposés sur le site sont modérés à priori. Il se peut donc que vous deviez attendre avant de voir apparaître votre commentaire.

 

Agenda

     Connexion Mobile - Infos Éditeur


Copyright © 2007 - 2016 - Tous droits réservés
Logo Connexion Mobile


Contacter l'Éditeur de ce site


A propos

Connexion Mobile Copyright © 2007-2015 This Blog is Designed by Ipietoon