12 juin 2014

La mode des réseaux sociaux anonymes

application de messagerie anonyme
Après les applications de messagerie éphémère (de type Snapchat), voici un nouveau type de messagerie adulé par les accros de réseaux SoLoMo : les applications de messagerie ou de réseau social anonyme. Le principe est simple : on interagit avec des personnes de son entourage amical, familial ou géographique en tout anonymat. Attention aux gaffes !
Un certain nombre d'applications mobiles crée le buzz dans l'industrie des applications mobiles en ce moment. Ce buzz est généré par un nouveau type d'applications de partage social qui permettent d'envoyer des messages ou de partager sur les réseaux sociaux, de façon anonyme. Le principe qui régit ces applications mobiles de partage social anonyme est simple. Fondamentalement, ces applications anonymes vous permettent de partager vos avis et vos opinions, de façon anonyme. En outre, ces applications utilisent le carnet d'adresses de votre smartphone et votre position de manière à vous présenter un flux de messages d'utilisateurs ; le tout anonymement, bien sûr. Les personnes dont vous voyez les messages sont sélectionnées par algorithme : ce sont des personnes proches de votre position géographique choisies parmi vos amis, vos amis d'amis, et même à partir d'un groupe plus large des utilisateurs par exemple des personnes qui ont réagit à un sujet chaud du moment.

Les applications mobiles de réseau social anonyme

Parmi les leaders sur ce segment des applications mobiles de réseau social anonyme on trouve Whisper (sortie le 27 Avril 2012), Secret (sortie le 9 Janvier, 2014) et Yik Yak (sortie le 7 Novembre, 2013) ou encore Sneeky (sorti en 2014).

La dernière application en date, Secret, a été lancée en février pour l'écosystème iOS. Et il y a quelques jours sous Android. Voici un graphique qui représente les parts de marché des trois plus importantes applications mobiles de réseau social anonyme recensées. Ces parts de marché sont exprimées en nombre de téléchargements sur l'AppStore pour le mois d'avril 2014 aux États-Unis.

Nombre de téléchargements des applications mobiles de réseau social anonyme - 04/2014

Sneeky

Sneeky est une application qui permet d'envoyer anonymement des photos à ses contacts. Une application qui vise les plus jeunes (15-25 ans) : ça leur permet de communiquer intimement avec leurs amis, d'établir des dialogues suivis dans le temps au travers des photos échangées, tout en faisant tomber la barrière de l'inhibition. Certaines barrières ont été posées à l'anonymat : un utilisateur peut par exemple, décider de ne recevoir de photos que de ses contacts enregistrés. Ce qui limite l'anonymat mais ne le fait pas tomber tout à fait. Problème au décollage de cette application : aucun intérêt si son groupe d'amis n'a pas téléchargé cette application, puisqu'il n'est pas possible de l'utiliser avec des inconnus.

Secret

Cette application mobile est définie de manière imagée par son co-fondateur David Mark Byttow comme une sorte de bal masqué : on connait la liste des invités, mais on ne sait pas à qui imputer les propos. Le résultat est une plus grande liberté de ton que sur les réseaux sociaux classiques comme Facebook ou Twitter. Partant de cet anonymat partiel, la dynamique de groupe peut très vite transformer cette application mobile en un amplificateur de potins et rumeurs infondées.

Whisper

Pour "murmure", cette application permet de poster anonymement une photo accompagnée d'une ou deux lignes de texte. Contrairement à Sneeky, l'exposition de son post est très large puisque tout le monde peut le voir. De plus, si ce post obtient du succès (votes comme sur Instagram), il va se retrouver en 1ère page du site. La population des utilisateurs de Whisper est à 7/10è féminine et pour 90% ils appartiennent à la classe d'âge 18-25 ans : c'est peut-être la raison pour laquelle on a l'impression d'être dans une soirée entre filles d'étudiantes américaines.

Yik Yak

Yik-Yak est une application mobile classée dans les SoLoMo ou on peut poster, anonymement ou sous pseudonyme, des Yak (message texte de 250 caractères). On voit les messages postés dans son environnement local comme sur un tableau d'affichage, et on peut voter pour/contre le meilleur yak.

Ask.fm

Fondé en 1996, Ask.fm est un réseau social semi-anonyme sur lequel on peut poser anonymement des questions à des personnes qui sont identifiées. Ce réseau social a été l'objet de critiques récemment (été 2013) car une adolescente y a été si durement harcelée qu'elle s'est suicidée. Suite à cette affaire, Le Premier Ministre britannique, David Cameron, a demandé au boycott de ce réseau social. « Les gens qui gèrent ces sites web doivent prendre leurs responsabilités et améliorer les règles d'utilisation de leurs sites », a expliqué David Cameron sur Sky News. « La deuxième chose, c'est que le fait que des propos paraissent sur le net ne signifient pas qu'ils sont au-dessus de la loi. Si vous incitez quelqu'un à blesser quelqu'un d'autre, ou à la violence, c'est contraire à la loi, que ce soit en ligne ou hors ligne. Et puis il y a quelque chose que nous tous pouvons faire, en tant que parent ou utilisateur d'internet, c'est de ne plus utiliser ces sites abjects. Boycottez-les, ne vous inscrivez plus, n'y allez plus ! »

Voycee

Cette application de réseau social n'est pas anonyme : elle permet de ne conserver que le dernier post de chaque utilisateur. Aucun historique n'est gardé, aucun ancien post n'est disponible. Elle est un peu à Facebook ce que Snapchat est à Instagram : elle permet une vision très infime de l'activité d'un utilisateur.

Les utilisations des applications de réseaux sociaux anonymes

Jusqu'à présent, les gens ont utilisé ces applications de réseau social anonyme pour différentes raisons. Et chacun a ses raisons. Certaines personnes révèlent des potins croustillants, des petits secrets vrais ou non. Quelques uns diffusent de sincères histoires d'amour sur eux-mêmes, et avouent leur fragilité émotionnelle. D'autres personnes envoient anonymement des expressions sincères de gratitude à leurs proches. D'autres révèlent leurs secrets les plus sombres. On peut également trouver des (pseudo ?) révélations sur la vie sexuelle des peoples (qui sort avec qui ? ). Ou aussi des farces stupides plus ou moins réussies.

Cette utilité d'un plus grand anonymat n'est pas totalement infondée puisque le chantre du tout personnalisé sous identité, Facebook lui même, a décidé il y a peu de réfléchir à une possibilité de connexion anonyme. Par ailleurs, mais ça n'est encore qu'une rumeur, Mark Zuckerberg lorgnerait sur le réseau social anonyme Secret.


En savoir plus ... :

0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires déposés sur le site sont modérés à priori. Il se peut donc que vous deviez attendre avant de voir apparaître votre commentaire.

 

Agenda

     Connexion Mobile - Infos Éditeur


Copyright © 2007 - 2016 - Tous droits réservés
Logo Connexion Mobile


Contacter l'Éditeur de ce site


A propos

Connexion Mobile Copyright © 2007-2015 This Blog is Designed by Ipietoon