27 novembre 2014

Qui espionne votre smartphone ?

Respect de la vie privée
L'espionnage des télécommunications mobiles par les agences gouvernementales américaines avait été révélé, il y a un peu plus d'un an, par Edward Snowden. C'était le programme PRISM, auquel collaboraient Apple, Google, Microsoft, Yahoo et tous les grands noms américains de l'internet. Aujourd'hui, on retrouve des débats concernant le cryptage des données embarquées sur les smartphones. Les débats actuels, qui ont lieu aux États-Unis, à propos du cryptage des données par Apple et Google sur les systèmes d'exploitation qui équipent les smartphones ne doit pas faire oublier que l'espionnage n'est pas que le fait d'instances gouvernementales loin s'en faut. Cela peut être le fait de hackers, de marketteurs ou de curieux exploitant la négligence de l'utilisateur




Le smartphone est devenu un objet usuel, utilisé par plus d'un milliard de personnes à travers le monde. Un objet dont on ne peut se passer et qui rend addicte : on a son smartphone à portée de main 24/7. Il y a une application mobile pour chaque chose de la vie courante. Et pour chaque application mobile, on consent à fournir des informations personnelles. Ainsi, le smartphone, est devenu au fur et à mesure, une base de données impressionnante, que chaque hacker rêve de pouvoir percer.

Qui peut espionner votre smartphone ?

Les agences gouvernementales peuvent accéder aux données personnelles stockées dans votre smartphone, notamment via les accès ménagés par les fabricants tels qu'Apple et Google (cf. Comment PRISM surveille les téléphones mobiles ?). Une autre des activités des agences de sécurité gouvernementales est de surveiller les déplacements, les éventuelles rencontres et les appels de personnes ciblées.

Dans les magasins, les équipes marketing ont développé des fonctionnalités pour traquer les déplacements des clients dans les allées et les rayons à l'aide des signaux wifi émis par les smartphones, les durées passées devant tel ou tel linéaire. Ces applications sont également capables de récupérer des données générales afin de classer le client au sein des catégories socio-professionnelles.

Les hackers vont tenter de subtiliser les données personnelles stockées sur le smartphone, éventuellement de voler l'identité de la personne ou de prendre le contrôle à distance de son smartphone.

Quelles sont les problématiques en cause ?

Le marketing dont l'objectif est de récupérer des données personnelles présentes sur votre smartphone pour des objectifs de statistiques prospectives et des démarches commerciales.

La surveillance à des fins de sécurité a pour objectif soit de déterminer des comportements suspects soit de suivre des personnes ciblées.

Répondre aux réquisitions des juges qui ont demandé une surveillance ou une écoute. Les opérateurs de télécommunications mobiles sont alors tenus de fournir toutes les données en leur possession.

Tous les téléphones mobiles peuvent fournir des données de géolocalisation, y compris les tous premiers téléphones mis sur le marché : on obtient au moins le raccordement à la dernière antenne mobile. Si plusieurs antennes sont présentes, on peu obtenir une position plus fine par triangulation.

Enfin les failles de sécurité permettent d'accéder à une quantité impressionnante d'informations personnelles.

Comment fonctionnent ces traqueurs ?

Ils permettent de récupérer la date et l'heure, la vitesse, le lieu, la rencontre avec d'autres smartphones. Tous ces éléments permettent de déterminer un historique horodaté de positions et ainsi de construire un historiques des déplacements de l'utilisateur de smartphones.

Le pistage peut également s'effectuer au travers des signaux wifi émis par le smartphone. Des sociétés comme Skyhook sont à même de fournir aux équipes de marketing toutes les informations concernant un éventuel client. Idem pour les signaux bluetooth.

Comment éviter cette surveillance ?

Désactiver la géolocalisation sur iPhone et Android (cf. Infographie ci-dessous).

Installer des applications spécialisées dans l'anti-tracking :
  • Untrackered pour les iPhones permet de détruire les historiques de positions stockées sur le smartphone;
  • Chainfire's Pry-fi pour les smartphones sous Android permet d'éviter de se faire pister via les signaux wifi;
  • PrivacyFix empêche de se faire pister par les publicités et les magasins;
  • WhisperMonitor aide l'utilisateur d'un smartphone sous Android à paramétrer les différentes options permettant de se protéger contre la collecte de données qu'opèrent les applications mobiles.

Il est possible de se protéger contre la surveillance en utilisant un Blackphone : smartphone spécialement conçu pour protéger les informations personnelles de l'utilisateur.

Pour se protéger contre le tracking dans les magasins il faut désactiver le wifi, le bluetooth et le GPS.

Infographie - Who's tracking your smartphone ?



0 réactions:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires déposés sur le site sont modérés à priori. Il se peut donc que vous deviez attendre avant de voir apparaître votre commentaire.

 

Agenda

     Connexion Mobile - Infos Éditeur


Copyright © 2007 - 2016 - Tous droits réservés
Logo Connexion Mobile


Contacter l'Éditeur de ce site


A propos

Connexion Mobile Copyright © 2007-2015 This Blog is Designed by Ipietoon